IHEP

Les séminaires et colloques se tiennent sous l’égide de l’Institut des Hautes Études en Psychanalyse. Les séminaires de recherche qui se tiennent en leur lieu habituel seront inscrits dans le programme de l’IHEP. Toutes les informations sont communiquées sur le présent site.
René Major


ACTUALITÉ DES SÉMINAIRES 2018-2019
 

MARYAN BENMANSOUR : en attente
• mercredi en attente
18, rue des Tanneries, Paris 14e - 21h-23h
— plus d’informations

ANNE BOURGAIN : en attente
Université Paul Valéry, Site Saint Charles , Rue du Professeur Henri Serre, 34080 - Montpellier
• Renseignements : bourgain.anne gmail.com
— plus d’informations

FRANCIS CAPRON : Derrida, l’ami de la psychanalyse
• lundi 17 décembre 2018, 25 mars et 17 juin 2019, à 20h30
Espace analytique, 12, rue de Bourgogne, Paris 7e
— plus d’informations

MARIO CIFALI : L’acte d’Antigone, force et clarté
• mercredi Le 17 octobre, 7 novembre, 21 novembre, 5 décembre, 19 décembre 2018
• Le 16 janvier, 20 février, le 13 mars, le 27 mars, 10 avril et le 8 mai à 20h, le 18 repas du séminaire
Chêne-Bourg, 33 Peillonnex - 1225 Chêne-Bourg/Genève
— pour plus d’informations

CIXOUS : Le nom de l’Auteur ôté ou L’ôteur de l’Auteur en vérité ou La marionnette
• samedi 17 novembre, 15 décembre 2018, 12 janvier, 16 février, 16 mars, 6 avril, 11 mai, 8 juin 2019 - de 9h30 à 15h
Fondation de l’Allemagne, Maison Heinrich Heine, 27C, boulevard Jourdan, Paris 14e
— plus d’informations

U. Oudée Dünkelsbühler : Le Toucher, Jean-Luc Nancy de Jacques Derrida, Galilée 2000 avec la traduction allemande : Berühren. Jean-Luc Nancy, trad. de Hans D. Gondek, Brinkmann & Bose, 2007.
Hambourg-Altona de 20h–22h30, cadre privé (participation sur inscription)
— pour plus d’informations

Voiles / Voiles. Schleier und Segel de Hélène Cixous et Jacques Derrida, Éd. Galilée, 1998 / Passagen Verlag, 2007 (suite VI)
• Beginn : 06.10.2017 um 19h ; dann ca. jeden 1. Freitag im Monat 19-20:30h, à Hambourg-Altona
— plus d’informations

« Groupe de lecture : Derrida – Heidegger – Nancy » vient d’entamer, le 1er juin 2018, la lecture de
Le toucher, Jean-Luc Nancy de Jacques Derrida, Galilée 2000.
— Berühren. Jean-Luc Nancy (trad. Hans D. Gondek, Berlin, Brinkmann & Bose 2007).
Hambourg-Altona Prochaine rencontre : le 29 juin 2018 à 20h

Françoise Gorog, Stéphane Habib : Le fantôme de la liberté III - Où est la psychanalyse ? (II)
• Nous recevrons Peter Szendy pour ouvrir le séminaire du mercredi 19 décembre 2018, 16 janvier, 13 février, 13 mars, 17 avril, 15 mai 2019
Hopital Sainte-Anne, amphi Morel, 2bis, rue d’Alésia - Paris 14e - à 21h
— plus d’informations

Marta HERNANDEZ ALONSO et Elias JABRE : Politique(s) de la lecture : le collectif à venir ?
• Lundi 15 octobre, 19 novembre et 17 décembre 2018 à 18h30
Collège International de Philosophie, Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 25 rue de la Montagne Sainte-Geneviève, 75005 Paris. Inscription obligatoire (voir plus d’informations).
— plus d’informations

Per Magnus Johansson : la question politique et son rapport à la psychanalyse
Göteborg, Suède, Le dimanche à 15h
— pour plus d’informations

Jacques Le Rider : 1. La politique en exil : le cas de Stefan Zweig — 2. La première époque de la réception de Nietzsche en France : jusqu’à 1914
• le lundi de 14h à 16h - première séance : le 5 novembre 2018
Institut national d’histoire de l’art (INHA), salle de l’EPHE, 2, rue Vivienne, Paris 2e
• Contact : jacques.lerider ephe.sorbonne.fr
— plus d’informations

Bertrand Ogilvie : Entre Nouveau Monde et Monde Nouveau
Université Paris 8 - Saint-Denis, la salle sera affichée au département de philosophie, 2 rue de la Liberté - 93526 Saint-Denis cedex
— pour plus d’informations

François Sauvagnat : en attente
• mardi en attente
18, rue des Tanneries, Paris 14e - 21h-22h
— plus d’informations


PNG - 294 ko

DE LA VIOLENCE EN POLITIQUE

Revue Ligne n°29

« … Deux hypothèses sont ici en présence : ou le droit de l’État est contestable, ou l’État s’affranchit lui-même d’un droit qui ne l’est pas. Contester l’État, dès lors, c’est ou rappeler celui-ci au droit dont il se réclame ou réclamer de lui qu’il consente au droit qui naîtra de sa contestation. Dans un cas comme dans l’autre, la violence qu’il engage engage à une violence qui le conteste. » M. Surya


Jean-Daniel CAUSSE : Adieu à l’Ami.

PNG - 1.4 Mo

PDF - 86.8 ko

PNG - 729 ko

Chantal Talagrand
Mémoires d’oubli
Restif & Casanova

1789-1798

PNG - 10.4 ko

Éditions Furor, 2018

Du temps des Lumières et de la Révolution, il y aura eu, entre Paris et Venise, la langue française, celle du Dictionnaire de l’Académie de 1762, portée par l’œuvre de deux écrivains, Restif de la Bretonne et Casanova de Seingalt, que tout rapprochait : la passion immodérée des femmes, l’amour de la chose politique et la fureur scripturaire. Il semble fort peu probable qu’ils se soient jamais rencontrés ni même écrit, mais cet oubli de la Fortune se voit ici enfin réparé.

Pour le deux-cent vingtième anniversaire de la mort de Giacomo Casanova, ce roman à thèse aurait pu avoir pour titre Nihil aequalitate inaequalius, Rien de plus inégalitaire que l’égalité !

C’est à l’aune de ce paradoxe que se voient interrogées les premières conceptions de la fraternité et de la liberté qui naquirent de l’abolition des privilèges. Ce beau rêve se dissipera vite sous les puissances de la calomnie, de la ruse, de l’intrigue, de la corruption et de la soif de pouvoir. Saint-Just n’y fut point dupe, qui pouvait écrire : « Nous serions les premiers chez lesquels quelques ambitieux au milieu d’une révolution ne chercheraient point à régner. »

Et comme pouvait l’affirmer Talleyrand : « Rien de tel qu’une révolution pour conserver l’ordre ancien des choses. » Car la liberté ne saurait se confondre avec l’absence de lois et de règles, pas plus que l’égalité ne se toiserait à l’uniformité de l’habit ou à l’absence de déférence. Quant à la fraternité, elle ne se décrète ni ne s’impose. Elle devrait nous venir de la raison.

Et si, en ces temps de tourmente, les femmes se firent vivement remarquer en revendiquant leur droit à une parole publique, rôle qui ne leur était guère dévolu auparavant, elles le revendiquèrent aussi, plus souvent qu’on ne l’imagine (sous le signe d’une violence, apanage alors de la gent masculine), haut et fort jusqu’à la cruauté.

Mais ce qui aura marqué peut-être jusqu’à nos jours les débats qui sont nés des affrontements entre partisans d’un fanatisme (non uniquement religieux) et ceux soucieux de rationalité, ce furent les vibrants hommages que l’Incorruptible ne manqua pas de rendre à la raison, seule à même de gouverner un peuple par essence versatile.

Et dans un souffle qui lui était propre, il pouvait s’indigner : « Je suis fait pour combattre le crime, non pour le gouverner », en proposant un changement radical dans les principes de la morale politique : « Nous voulons substituer dans notre pays la morale à l’égoïsme, la probité à l’honneur, les principes aux usages, les devoirs aux bienséances, l’empire de la raison à la tyrannie de la mode…

Dans ces échanges épistoliers entre nos deux écrivains qui prônaient, à l’encontre de Sade, « un libertinage qui [n’a] rien de cruel pour le sexe des Grâces », se glissent de nombreuses évocations de penseurs et d’auteurs qui firent du XVIIIe siècle un écrin des plus précieux pour la littérature, la philosophie, la poésie et l’opéra.

Et si le Nihil aequalite inaequalius n’a de cesse de hanter leur correspondance, le « Raisonne toujours en conséquence et laisse rire » signe, s’il en était besoin, la liberté d’esprit qui fut la leur et qui les mit souvent au ban d’une société en pleine révolution.

Chantal Talagrand, psychanalyste, fut rédactrice des cahiers Confrontation ainsi que de la revue Contretemps et directrice du secteur « psychanalyse » du Dictionnaire universel des créatrices, paru aux Éditions des femmes en 2013.

EAN13 : 9782940601035
352 pages
24€

Responsable : Damien Guggenheim

Url de référence :
http://www.editions-furor.ch/

Adresse : 11 rue Pétion - 75001 Paris


ACTUALITÉ DES SÉMINAIRES 2017-2018
 

Maryan Benmansour : L’EFFET BLANCHOT
• mercredi 30 mai et 13 juin 2018
18, rue des Tanneries, Paris 14e - 21h-23h
— plus d’informations

Anne Bourgain : THÉORIES ET CLINIQUES ANALYTIQUES
1er semestre : ENJEUX CLINIQUES ET POLITIQUES
• Le mardi de 10h15 à 13h25, Salle 008
2e semestre : DISCOURS, FORMES, EXPERIENCES
• les mercredis 28 février, 7 mars et 14 mars de 9h15 à 12h15 Salle 005
Université Paul Valéry, Site Saint Charles , Rue du Professeur Henri Serre, 34080 - Montpellier
• Renseignements : bourgain.anne gmail.com
— plus d’informations

Francis Capron : PSYCHANALYSE ET DÉCONSTRUCTION III
• lundi 14 mai et 18 juin 2018, à 20h30 à 22h30
Espace analytique, 12, rue de Bourgogne, Paris 7e
— plus d’informations

Mario Cifali : LA LEÇON d’ŒDIPE À COLONE
• mercredi 25 avril : repas du séminaire 2018
Chêne-Bourg, 33 Peillonnex - 1225 Chêne-Bourg/Genève
— pour plus d’informations

Hélène Cixous : DES IRREPARABLES III. DU NOM-POISON - suite
• samedi 5 mai, 9 juin 2018
Fondation de l’Allemagne, Maison Heinrich Heine, 27C, boulevard Jourdan, Paris 14e
— plus d’informations

U. Oudée Dünkelsbühler : Forcener le subjectile in « Artaud, Dessins et portraits », par Jacques Derrida, livre publié par Paule Thévenin, Gallimard 1986
avec la version allemande à côté : Das Subjektil ent-sinnen in Antonin Artaud. Zeichnungen und Porträts, Munich 1986.
Hambourg-Altona prochaine soirée : de 20h–22h30, cadre privé (participation sur inscription)
— pour plus d’informations

Voiles / Voiles. Schleier und Segel de Hélène Cixous et Jacques Derrida, Éd. Galilée, 1998 / Passagen Verlag, 2007 (suite VI)
• Beginn : 06.10.2017 um 19h ; dann ca. jeden 1. Freitag im Monat 19-20:30h, à Hambourg-Altona
— plus d’informations

« Groupe de lecture : Derrida – Heidegger – Nancy » vient d’entamer, le 1er juin 2018, la lecture de
Le toucher, Jean-Luc Nancy de Jacques Derrida, Galilée 2000.
— Berühren. Jean-Luc Nancy (trad. Hans D. Gondek, Berlin, Brinkmann & Bose 2007).
Hambourg-Altona Prochaine rencontre : le 29 juin 2018 à 20h

Françoise Gorog, Stéphane Habib : LE FANTÔME DE LA LIBERTÉ II : où est la psychanalyse ?
• mercredi 16 mai
IHPSA, amphi Morel, 2bis, rue d’Alésia - Paris 14e - 21h-23h
— plus d’informations

Dmitry Olshansky : HISTORY OF FRENCH PSYCHOANALYSIS
East-European Institute of Psychoanalysis, 3, 10, 17 et 24 novembre 2017
• Большой проспект ПС, 18А, St Petersburg, Russie, 197198
https://www.facebook.com/eeip.ru/
— plus d’informations

Jacques Le Rider : KARL KRAUS ET SA REVUE DIE FACKEL DE 19O2 À L’ÉTÉ 1914
• le lundi de 14h à 16h
• première séance : le 6 novembre 2017 — dernière séance : le 11 juin 2018
Institut national d’histoire de l’art (INHA), salle de l’EPHE, 2, rue Vivienne, Paris 2e
• Contact : jacques.lerider ephe.sorbonne.fr
— plus d’informations

François Sauvagnat : ÉNONCIATION ET LOCALISATION
• mardi 15 mai 2018
18, rue des Tanneries, Paris 14e - 21h-22h
— plus d’informations


— Jean Cooren : RÉSISTANCES DE LA PSYCHANALYSE, Éd. Galilée 1996,
• Pour plus de renseignements, écrire à : jean.cooren yahoo.fr, ou 109 rue Saint-Gabriel à Lille, ou téléphoner au : 07 81 46 91 01
pour plus d’informations

— Bertrand Ogilvie : en attente
Université Paris 8-Saint-Denis, salle C 103, 2 rue de la Liberté - 93526 Saint-Denis cedex
pour plus d’informations

— Jean-Daniel Causse : La passion des fils
• à partir du 6 octobre 2015, le mardi de 18h15 à 20h30,
Université Paul-Valéry, Site Saint-Charles Montpellier 3
pour plus d’informations

— Jérôme Lèbre : Stations — ou comment tenir l’immobilité — 2016 — Immobilités et mouvements collectifs
• jeudi 19 mai 2016, lycée Henri IV, Paris 5e — 18h30-20h30,
au lycée Henri IV, Paris 5e
pour plus d’informations
site Jérôme Lèbre


PNG - 79.4 ko

Les Éditeurs
présentent les Actes du colloque de Genève

Maurice Blanchot La littérature encore une fois

Samedi 10 février 2018
à 20h

Librairie Pierre Bravo Gala
60, rue Belleville — 75020 Paris

Éditions Furor et par l’Association des amis de Maurice Blanchot

Le colloque Maurice Blanchot, « La littérature encore une fois », s’est tenu à la Comédie de Genève les 17, 18, 19 et 20 mai 2017. Il a été organisé par les Éditions Furor et par l’Association des amis de Maurice Blanchot. Aux textes des interventions réunis dans ce livre s’ajoutent, en aparté, un entretien avec Benoît Jacquot et des impromptus sur son film, réalisé en 1970, intitulé « Lecture du chapitre X de Thomas l’Obscur de Maurice Blanchot ».

Programme PDF du colloque


Artaud, dessins et portraits
Artaud, dessins et portraits

Derrida est-il aujourd’hui un philosophe qui peut nous aider à penser ce qui nous arrive ? Résolument oui. La pensée de Derrida est toujours d’une brûlante actualité à condition de savoir la lire. Cet essai l’explicite en interrogeant à travers « l’excès de vie », cet étrange concept de « spectre » qui fait de la philosophie derridienne une philosophie inouïe, pour ne pas dire une philosophie de l’inouï. Comment penser le spectre ? Voici un concept peu philosophique qui travaille de manière absolument inédite toute la philosophie derridienne. La philosophie de Derrida est un « corps spectral » dont cet essai reconstitue les articulations. En montrant que la déconstruction peut être pensée comme le résultat de la jonction improbable de l’intentionnalité husserlienne (ou du Présent-Vivant) et de la compulsion de répétition freudienne, il laisse ressurgir un sur-vivant qui bien loin de porter la mort, excède la vie présente pour se projeter vers l’à venir. De manière tout à fait inattendue, une telle approche permet tout d’abord de comprendre comment la philosophie derridienne s’inscrit dans la tradition philosophique tout en la déconstruisant, pour l’ouvrir sur son dehors. Elle permet enfin, et surtout, de saisir la grande cohérence de la pensée de Derrida, qui a profondément renouvelé notre réflexion sur des sujets pour le coup très classiques en philosophie, comme la technique, la virtualité, la politique et l’éthique.

Élise Lamy-Rested est directrice de programmes au Collège International de Philosophie (CIPH). Elle est docteure en philosophie de l’Université Paris 4 Sorbonne et auteure du livre Parole vraie, parole vide paru aux éditions Classiques Garnier en 2014.

PNG - 48.4 ko

Jacques Derrida et Jacques Lacan se seront peu fréquentés, auront peu échangé, si l’on s’en tient du moins à la stricte biographie. Une relation pourtant les lie qui intéresse dans leurs œuvres respectives le statut singulier et fondateur de la trace et de la lettre. La psychanalyse n’a pas cessé de hanter la pensée de Derrida, la figure de Lacan y étant fréquemment convoquée. Lacan quant à lui a croisé le fer tout au long de son enseignement avec l’histoire de la philosophie, se gardant de prononcer le nom de Derrida qu’incontestablement il avait lu : entre psychanalyse et déconstruction des intuitions communes, des pratiques affines, des liens intimes et complexes méritent d’être examinés au prisme de la question de l’écriture et à la lumière de la pensée freudienne, dont la lecture inspire et informe l’œuvre de Lacan comme celle de Derrida, les partage et les oppose irréductiblement.


PNG - 35.5 ko

Nous philosophons, psychanalysons et écrivons dans un monde. Il arrive qu’on l’oublie. On peut nommer politique l’inquiétude devant ce qui arrive dans le monde et au monde. À ce qui arrive au monde au nom du Califat, seul le politique peut faire réponse. Dans cette optique il s’agira de dégager le minimal du politique, en vue de sa relance. Apparaît alors une quasi synonymie entre psychanalyse et politique : l’une et l’autre ont en commun de faire avec l’impossible. Ni psychanalyse appliquée, ni psychanalyse du politique, mais penser avec la psychanalyse, s’en servir, faire travailler ses notions, parler ses langues, l’altérer aussi, la déplacer.
Arendt nous apprend que dès qu’il est question de langage, le politique est engagé. Mais dès qu’il est question de langage, c’est le vif de la psychanalyse qui est également mis en jeu. Nouage inextricable de la psychanalyse et du politique, donc. Si la psychanalyse ne sort pas de ses institutions, de ses dispositifs, et, partant, ne se mêle pas au politique, alors nous tenons qu’il n’y a pas de psychanalyse qui vaille une minute de peine. À la vérité, une psychanalyse qui n’est pas sollicitée par le monde et ne le sollicite pas en même temps ne peut encore s’appeler psychanalyse.


En présence de Bertrand Ogilvie, d’Adrien Chevrier
et des photographes Florian Fouché et Claire Tenu

PNG - 129 ko

PNG - 1 Mo

JPEG - 121.9 ko

PNG - 145.3 ko

PNG - 157.6 ko

PNG - 1 Mo

JPEG - 863.3 ko

JPEG - 838.1 ko

http://presses.u-paris10.fr/?page_i...


IPRS

Cibo e corpo negati

PNG - 679.8 ko
programme
PDF - 68 ko

http://www.iprs.it/www.journal-psyc...


Hélène Cixous

Correspondance avec le mur

PNG - 482.1 ko

Jean-Luc Nancy

Sexistance

PNG - 326 ko

http://www.editions-galilee.fr/f/in...


JPEG - 940.8 ko

pour plus d’informations


Stéphane Habib

LA LANGUE DE L’AMOUR

Éd. Hermann

JPEG - 205.1 ko

L’actualité ravive le débat de 2003 entre Jean Baudrillard et Jacques Derrida invités par René Major à la veille de l’intervention américaine en Irak pour débattre des questions de fond concernant le terrorisme et les « nouvelles guerres » à venir. — On trouvera aussi dans Pourquoi la guerre aujourd’hui ? les prolongements de ce débat dans les événements qui ont suivi jusqu’en novembre 2014.

« Pourquoi la guerre aujourd’hui ? »
avec
Jean Baudrillard et Jacques Derrida
présentation par René Major

Nouvelles Éditions Lignes

« Pourquoi la guerre aujourd'hui », Jean Baudrillard, Jacques Derrida, présentation par René Major
« Pourquoi la guerre aujourd’hui », Jean Baudrillard, Jacques Derrida, présentation par René Major

Juin 2015
Sortie du livre de Jacques Le Rider
« La Censure à l’œuvre »

Hermann Éditeurs
(cliquer sur l’image)

La censure à l'œuvre : Freud, Kraus, Schnitzler – Jacques Le Rider
La censure à l’œuvre : Freud, Kraus, Schnitzler – Jacques Le Rider

Mai 2015
Sortie du DVD de la journée
« Un dimanche au Théâtre de l’ENS »

(cliquer sur l’image)

JPEG - 521.5 ko

Pierre-Noël Giraud, René Major,
Philippe Petit, Daniel Mesguich (…)


Articles les plus récents

Document du mercredi 19 septembre 2018

par  Manuel Pérez Rodrigo

HERNANDEZ ALONSO Marta et JABRE Elias

Séminaire organisé en collaboration avec Lire-Travailler Derrida et l’Institut des Hautes Études en Psychanalyse
Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR), 25 rue de la Montagne Sainte Geneviève, 75005 Paris.
Inscription obligatoire au lien ci-dessous (...)

Document du mardi 18 septembre 2018

par  Manuel Pérez Rodrigo

Le Rider Jacques

1. La politique en exil : le cas de Stefan Zweig
2. La première époque de la réception de Nietzsche en France : jusqu’à 1914
Horaire : le lundi, de 14h à 16h. Première séance : 5 novembre 2018.
Lieu : Institut national d’histoire de l’art (INHA), 2 rue Vivienne, 75002 Paris, salle de l’EPHE. (...)

Document du mardi 18 septembre 2018

par  Manuel Pérez Rodrigo

Johansson Per Magnus

dans le cadre de l’Association freudienne.
Le séminaire aborde cette année la question politique et son rapport à la psychanalyse. La question déjà posée par Freud et par Lacan concerne l’avenir de la psychanalyse. Elle concerne le contexte historique nécessaire qui a donné à Freud la possibilité de (...)

Document du jeudi 13 septembre 2018

par  Manuel Pérez Rodrigo

Gorog Françoise et Habib Stéphane

Nous poursuivons notre questionnement toujours en gardant ce même titre du « fantôme de la liberté ». Aussi au cours des passages que nous sommes en train de creuser, il nous est arrivé de prononcer telle phrase : « accueillir sera écouter ». C’est que, il y a quelques années de cela, essayant de penser (...)

Document du jeudi 13 septembre 2018

par  Manuel Pérez Rodrigo

Cixous Hélène

Collège International de Philosophie, Université Paris VIII et la Maison Heinrich Heine
séminaire à la Fondation d’Allemagne, Maison Heinrich Heine, Grande Salle de 9h30 à 15h
Chers lecteurs, qu’est-ce que lire ? Le nom de l’Auteur ôté ou L’ôteur de l’Auteur en vérité ou La marionnette (...)

Document du jeudi 13 septembre 2018

par  Manuel Pérez Rodrigo

Capron Francis

Face à la lettre de déférence que Ferenczi adresse à Freud contre Jung 1 , Jacques Derrida réclame le plus grand sérieux, malgré – ajoute-t-il - : « ...l’éclat de rire terminable interminable dont elle nous secouera jusqu’à la fin, tant que nous nous dirons, à lire une telle lettre que vraiment si (...)

Document du samedi 8 septembre 2018

par  Manuel Pérez Rodrigo

Cifali Mario

Antigone est la tragédie de la révolte et de l’obéissance – l’une des plus poignantes jamais écrites depuis Sophocle. Non sans raison, Lacan se penche sur elle au terme de son séminaire de 1959-1960, livre VII, l’Éthique de la psychanalyse. Parler d’Antigone et de Créon me tient à cœur. Je fouillerai et (...)

Document du samedi 8 septembre 2018

par  Manuel Pérez Rodrigo

Ogilvie Bertrand

Entre Nouveau Monde et Monde Nouveau.
Dans une conférence intitulée Libération conditionnelle, Laurence Kahn s’attache, une nouvelle fois, à faire valoir les exigences de la scène du transfert comme lieu enraciné dans la primitive dépendance de l’enfance où l’amour nouvellement adressé à (...)

Document du dimanche 4 février 2018

par  Manuel Pérez Rodrigo

Dünkelsbühler Oudée

Derrida – Heidegger – Nancy Groupe de lecture surnommé « Heidi » à Hambourg (depuis 2002) : U. Oudée Dünkelsbühler, Simon Starke, Nina Rippel, Gereon Wulftange, Stefanie Maxim et al. :
un vendredi soir par mois (les dates s’alignent sur l’accord commun) … et on reprend : le 13 octobre 2017, de (...)

Document du samedi 4 novembre 2017
Article mis à jour le 8 novembre 2017
par  Manuel Pérez Rodrigo

Olshansky Dmitry

Dmitry OLSHANSkY course « History of French Psychoanalysis » East-European Institute of Psychoanalysis Большой проспект ПС, 18А, St Petersburg, Russie, 197198
3 November 2017 : Lecture 1 How to write the history of psychoanalysis or to write history psychoanalytically ? The questions of method of narration. (...)

Document du mardi 17 octobre 2017
Article mis à jour le 14 février 2018
par  Manuel Pérez Rodrigo

Capron Francis

Jacques Derrida lecteur de Freud et de Lacan se présente comme « l’ami de la psychanalyse ».
Or l’ami, selon lui, doit garder la réserve ou le retrait nécessaires à la critique. C’est donc par amitié, ou mû par une politique de l’amitié, que le philosophe, héritier de la psychanalyse, reste vigilant en ce (...)

Document du lundi 9 octobre 2017

par  Manuel Pérez Rodrigo

Cooren Jean

Le groupe de lecture des textes de Jacques Derrida se réunit en général le premier jeudi de chaque mois à 21 heures, au 23 rue Malus, à Lille. (Association Patou)
Au programme de cette année : Résistances de la psychanalyse, Galilée 1996
Ce groupe est ouvert à tous, y compris à ceux qui ne sont pas (...)

Document du mercredi 4 octobre 2017
Article mis à jour le 3 décembre 2017
par  Manuel Pérez Rodrigo

Gorog Françoise, Habib Stéphane

Le fantôme de la liberté II
Corrélats et l’IHPSA INSTITUT HOSPITALIER DE PSYCHANALYSE HÔPITAL SAINTE-ANNE invitent l’IHEP INSTITUT DES HAUTES ÉTUDES EN PSYCHANALYSE
Le séminaire de Françoise Gorog et Stéphane Habib reprend à Sainte Anne sous le titre :
LE FANTÔME DE LA LIBERTE II : où est la (...)

Document du mercredi 4 octobre 2017

par  Manuel Pérez Rodrigo

Le Rider Jacques

C’est durant la période 1902-1914 que se nouent les relations de Karl Kraus et de la psychanalyse freudienne, plutôt bonnes au début, puis conflictuelles à partir de 1909-1910. Dans les années 1902-1909, Karl Kraus écrit les articles rassemblés sous le titre Moralité et criminalité ; il considère Freud (...)

Document du mercredi 4 octobre 2017
Article mis à jour le 4 février 2018
par  Manuel Pérez Rodrigo

Sauvagnat François

Parmi les points limites où se différencient psychanalyse et linguistique, s’affirme avec une particulière brutalité : la localisation. Cette question est clinique ; mais elle s’impose tout autant dans un domaine auquel nous ne saurions échapper, celui des réseaux sociaux. Le caractère immaîtrisable (...)

Document du vendredi 29 septembre 2017
Article mis à jour le 7 décembre 2017
par  Manuel Pérez Rodrigo

Cixous Hélène

Collège International de Philosophie et Université Paris VIII Maison Heinrich Heine
HÉLÈNE CIXOUS
Des irréparables III. Du nom-poison – Suite
Qu’est-ce qu’il y a dans un nom ? Du poison ? Un secret ? Un avertissement ? Tristan aurait-il jamais épousé Iseut, si elle ne s’était pas appelée (...)

Document du vendredi 29 septembre 2017

par  Manuel Pérez Rodrigo

Dünkelsbühler Oudée

Psychoanalyse, Literatur, Dekonstruktion (Fortsetzung)
Lektüreseminar zu VOILES : Hélène Cixous, « Savoir » und Jacques Derrida, « Un ver à soie » U. Oudée Dünkelsbühler
« ... the gesture of writing is linked to the experience of disappearance, to the feeling of having lost the key to the world, of (...)

Document du mercredi 20 septembre 2017

par  Manuel Pérez Rodrigo

Anne Bourgain

THEORIES ET CLINIQUES ANALYTIQUES
Anne Bourgain Université Paul Valéry Site Saint Charles Salle 008 Le mardi de 10 h 15 à 13 h 25
THEORIES ET CLINIQUES ANALYTIQUES
Premier semestre (septembre 2017 à janvier 2018)
ENJEUX CLINIQUES ET POLITIQUES
Comment tenir notre position d’analyste et (...)

Document du mercredi 20 septembre 2017
Article mis à jour le 25 janvier 2018
par  Manuel Pérez Rodrigo

Cifali Mario

Mario Cifali
La leçon d’Œdipe à Colone
« Quel est le grand mystère qu’aucune lèvre n’aura le droit de révéler » ? Quel est l’inconnu au-delà du seuil de la conscience, toujours plus grand que tout ce que l’on connaît, – et pourquoi l’homme moderne, si machinal, si numérique, s’en détourne-t-il aveuglément ? (...)

Document du mercredi 20 septembre 2017

par  Manuel Pérez Rodrigo

Bourgain Anne

Anne Bourgain
Université Paul Valéry Site Saint Charles Salle 008
Le mardi de 10 h 15 à 13 h 25
THEORIES ET CLINIQUES ANALYTIQUES
Premier semestre (septembre 2017 à janvier 2018) ENJEUX CLINIQUES ET POLITIQUES
Comment tenir notre position d’analyste et éviter les effets d’assujettissement ? (...)

Document du mercredi 20 septembre 2017

par  Manuel Pérez Rodrigo

Benmansour Maryan

Maryan Benmansour
L’effet Blanchot
« Une réponse »vraie" qui intervient trop tôt ou trop tard n’a plus pouvoir de répondre ; elle ferme seulement la question sans la rendre transparente ou elle devient le fantôme de la question indéfiniment survivante : autre apparence du recommencement éternel où ce (...)

Document du mercredi 20 septembre 2017

par  Manuel Pérez Rodrigo

Maryan Benmansour

L’effet Blanchot
Une réponse « vraie » qui intervient trop tôt ou trop tard n’a plus pouvoir de répondre ; elle ferme seulement la question sans la rendre transparente ou elle devient le fantôme de la question indéfiniment survivante : autre apparence du recommencement éternel où ce qui apparaît (en (...)

Document du lundi 17 octobre 2016
Article mis à jour le 3 mai 2017
par  Manuel Pérez Rodrigo

François Sauvagnat

ACTE ET NOMINATION
François Sauvagnat et divers linguistes et psychanalystes
10 janvier, 14 février, 14 mars, 11 avril, 16 mai
Un point d’articulation particulièrement crucial, dans les complexes rapports entre psychanalyse et linguistique, a incontestablement été comment chacun de ces domaines (...)

Document du lundi 17 octobre 2016

par  Manuel Pérez Rodrigo

Françoise Gorog, Stéphane Habib

Le fantôme de la liberté
Plus d’une fois au cours de ces dernières années où nous avons tourné autour de la tresse de l’éthique de la psychanalyse et du politique, nous nous sommes cognés au mot « liberté ». Pris par l’urgence de la relance du politique abordé comme réponse à ce qui arrive en ce moment (...)

Document du lundi 17 octobre 2016

par  Manuel Pérez Rodrigo

Jean Cooren

Le groupe - Derrida et la psychanalyse
poursuit la lecture de État d’âme de la psychanalyse, éditions Galilée, 2000
et plus précisément la lecture de la seconde partie du livre intitulée Prénom de Benjamin.
• Le groupe se réunit en général le premier jeudi de chaque mois à 21 heures, au 23 rue Malus à (...)

Document du lundi 17 octobre 2016

par  Manuel Pérez Rodrigo

Hélène Cixous

Collège International de Philosophie et Université Paris VIII à la Maison Heinrich Heine
Les irréparables III. Du nom-poison
Qu’est-ce qu’il y a dans un nom ? Du poison ? Un secret ? Un avertissement ? Tristan aurait-il jamais épousé Iseut, si elle ne s’était pas appelée Iseut, s’il ne (...)

Document du lundi 17 octobre 2016

par  Manuel Pérez Rodrigo

Mario Cifali

Séminaire du Cercle Freudien
Mario Cifali
Pourquoi aime-t-on la guerre ?
La fouille psychanalytique propose-t-elle une éthique du rapport à l’inconscient qui puisse être à même d’éclairer, si ce n’est subvertir la folie guerrière des hommes ? C’est l’interrogation. Pour y répondre esquissons la pensée (...)

Document du lundi 17 octobre 2016
Article mis à jour le 4 janvier 2017
par  Manuel Pérez Rodrigo

Francis Capron

Psychanalyse et Déconstruction II
La Société Psychanalytique de Tours
http://www.lasocietepsychanalytique...
Ce séminaire est ouvert au public et se tiendra de 20h30 à 22h00 au 2 rue Paul-Louis Courier, 37000 Tours (participation de 5 € par séance) aux dates suivantes :
Vendredi 14 octobre 2016 (...)

Document du mardi 2 février 2016
Article mis à jour le 17 mai 2016
par  Manuel Pérez Rodrigo

Jérôme Lèbre

séminaire Jérôme Lèbre
ciph et ihep

Document du dimanche 22 novembre 2015
Article mis à jour le 23 novembre 2015
par  Jacques Derrida , Jean Baudrillard , René Major , IHEP , art./M.P.R. , wm

AVRIL 2015, Livre : « Pourquoi la guerre aujourd’hui », Jean Baudrillard, Jacques Derrida, présentation par René Major

En librairie le 13 avril 2015
Jean Baudrillard et Jacques Derrida
Pourquoi la guerre aujourd’hui ?
Présentation par René Major
Nouvelles Éditions Lignes
Unique débat public, resté inédit, entre deux des intellectuels français les plus importants de la fin du siècle dernier, en février 2003, à la (...)

Document du mercredi 21 octobre 2015
Article mis à jour le 27 mars 2016
par  Anne Bourgain , Manuel Pérez Rodrigo , art./M.P.R.

Anne Bourgain, Manuel Pérez Rodrigo

21h-23h
Lundi 5 octobre, 2 novembre, 7 décembre 2015
Lundi 4 janvier, 1 février, 7 mars, 4 avril, 2 mai, 6 juin 2016
Le séminaire se déroule dans les locaux du Cercle freudien - 10 passage Montbrun, 74014 Paris
Dans le prolongement des dernières années de séminaire consacrées à la clinique de la (...)

Document du dimanche 11 octobre 2015
Article mis à jour le 17 octobre 2016
par  Manuel Pérez Rodrigo

Jean Cooren

Le groupe - Derrida et la psychanalyse poursuit la lecture de État d’âme de la psychanalyse, éditions Galilée, 2000
et plus précisément la lecture de la seconde partie du livre intitulée Prénom de Benjamin.
• Le groupe se réunit en général le premier jeudi de chaque mois à 21 heures, au 23 rue Malus à (...)

Document du samedi 10 octobre 2015
Article mis à jour le 16 janvier 2017
par  Manuel Pérez Rodrigo

Françoise Gorog, Stéphane Habib

Le fantôme de la liberté
Plus d’une fois au cours de ces dernières années où nous avons tourné autour de la tresse de l’éthique de la psychanalyse et du politique, nous nous sommes cognés au mot « liberté ». Pris par l’urgence de la relance du politique abordé comme réponse à ce qui arrive en ce moment (...)

Document du jeudi 1er octobre 2015
Article mis à jour le 2 octobre 2016
par  Manuel Pérez Rodrigo

Maryan Benmansour

En attente

Document du mardi 29 septembre 2015
Article mis à jour le 30 septembre 2016
par  Manuel Pérez Rodrigo

François Sauvagnat

ACTE ET NOMINATION
François Sauvagnat et divers linguistes et psychanalystes
10 janvier, 14 février, 14 mars, 11 avril, 16 mai
Un point d’articulation particulièrement crucial, dans les complexes rapports entre psychanalyse et linguistique, a incontestablement été comment chacun de ces domaines (...)

Document du mardi 29 septembre 2015
Article mis à jour le 2 octobre 2016
par  Manuel Pérez Rodrigo , art./M.P.R.

Hélène Cixous

Collège International de Philosophie et Université Paris VIII à la Maison Heinrich Heine
SÉMINAIRES 2016-2017
Les irréparables III. Du nom-poison
Qu’est-ce qu’il y a dans un nom ? Du poison ? Un secret ? Un avertissement ? Tristan aurait-il jamais épousé Iseut, si elle ne s’était pas appelée (...)

Document du mardi 29 septembre 2015
Article mis à jour le 11 octobre 2015
par  Manuel Pérez Rodrigo

Jean-Daniel Causse

La passion des fils
Université Paul-Valéry, Montpellier 3, Site Saint-Charles,
le mardi de 18h15 à 20h30, à partir du 6 octobre 2015
Sur la scène contemporaine, dans le contexte qui est le nôtre, ne se joue-t-il pas une passion des fils ? C’est cette question que nous aborderons dans le (...)

Document du mardi 22 septembre 2015
Article mis à jour le 9 octobre 2016
par  Francis Capron , art./M.P.R.

Francis Capron

La Société Psychanalytique de Tours
http://www.lasocietepsychanalytique...
Ce séminaire est ouvert au public et se tiendra de 20h30 à 22h00 au 2 rue Paul-Louis Courier, 37000 Tours (participation de 5 € par séance) aux dates suivantes :
Vendredi 14 octobre 2016 Vendredi 25 novembre 2016 Vendredi 6 (...)

Document du mardi 22 septembre 2015
Article mis à jour le 13 octobre 2016
par  art./M.P.R.

Mario Cifali

Séminaire du Cercle Freudien
Mario Cifali
Pourquoi aime-t-on la guerre ?
La fouille psychanalytique propose-t-elle une éthique du rapport à l’inconscient qui puisse être à même d’éclairer, si ce n’est subvertir la folie guerrière des hommes ? C’est l’interrogation. Pour y répondre esquissons la pensée (...)

Document du lundi 1er juin 2015
Article mis à jour le 18 mai 2016
par  IHEP , art./M.P.R. , wm

PROCHAINS SÉMINAIRES ET RENCONTRES

 
Document du mercredi 27 mai 2015
Article mis à jour le 17 juin 2015
par  René Major , Pierre-Noël Giraud , Philippe Petit , Daniel Mesguich , IHEP , art./M.P.R. , wm

MAI 2015, DVD « Un dimanche au Théâtre de l’ENS » : « L’Économie libérale et libidinale hors de ses gonds », Pierre-Noël Giraud, René Major, Philippe Petit ; Daniel Mesguich, (…)

Parution du DVD de la journée « Un dimanche au Théâtre de l’ENS »
Un débat confrontant la pensée économique et la pensée psychanalytique sur la grande crise financière actuelle
animé par Philippe PETIT avec la participation de Daniel MESGUICH
Pierre-Noël GIRAUD et René MAJOR
L’Économie libérale et (...)

Document du vendredi 22 mai 2015
Article mis à jour le 17 juin 2015
par  IHEP , René Major , art./M.P.R. , wm

MAI 2015 : Revue Lignes nº 47, « Derrida politique », textes politiques de Jacques Derrida

DERRIDA POLITIQUE
Revue Lignes nº 47
http://editions-lignes.com/DERRIDA-...
Contributeurs :
René Major, Marc Crépon, Geoffrey Bennington, Ginette Michaud, Gil Anidjar, Marc Goldschmit, Simone Regazzoni, Peggy Kamuf, Marc Dutoit, Hélène Cixous, Stéphane Habib, Charles Alunni, Cristina de Peretti, (...)

Document du mercredi 20 mai 2015
Article mis à jour le 17 juin 2015
par  René Major , art./M.P.R. , wm

20 mai 2015 • P.E.N. Club français • Rencontre avec René Major, auteur de « Au cœur de l’économie, l’inconscient »

Mercredi 20 mai 2015
au P.E.N. Club français
rencontre avec René MAJOR
Au Cœur de l’économie, l’inconscient

À 18 h,
6, rue François-Miron ; Paris 4e.
-- P.E.N. Club français
-- Observatoire de la diversité culturelle

Document du mardi 17 mars 2015
Article mis à jour le 11 juin 2015
par  wm

2015-03-17 • Association À Venir, lancement • Rencontre avec l’IHEP à l’ENS rue d’Ulm

✻ Le mardi 17 mars 2015 à 20h30 Ens Rue d’Ulm, salle Paul Celan
Pour sa soirée de lancement,
l’association À Venir propose une rencontre
en lien avec l’Ihep
Psychanalyse À Venir Derrida, Major…
Site de l’association À Venir
De quoi À Venir est-elle le nom ?
Les uns et les autres menons depuis des (...)

Document du dimanche 8 février 2015
Article mis à jour le 27 février 2015
par  Jacques Le Rider , art./M.P.R.

Jacques LE RIDER, « Karl Kraus, l’antimoderne »

Jacques Le Rider, « Karl Kraus, l’antimoderne », séminaire 2014-2015.
Le lundi de 14h à 16h, à l’INHA Institut national d’histoire de l’art.
Salle de l’EPHE ; 2, rue Vivienne, Paris 2e.
Directeur d’études à l’École pratique des Hautes Études :
http://ephe.sorbonne.fr/annuaire-de-la-recherche/jlerider.html (...)

Document du mardi 27 janvier 2015
Article mis à jour le 27 février 2015
par  Anny Combrichon , art./M.P.R.

Anny COMBRICHON, « Poésie, Psychanalyse, Politique, Quels enjeux ? » — Lyon

Pour tous renseignements, prendre contact avec Anny Combrichon : 04 78 37 26 65.
Quatre-vingts ans après la publication de Malaise dans la culture, les accents prémonitoires de Freud soulignant les effets de la pulsion de mort, de la pulsion d’emprise, ont dépassé la réalité : guerres, (...)

Document du jeudi 11 décembre 2014
Article mis à jour le 27 février 2015
par  Jean-Daniel Causse , art./M.P.R.

Jean-Daniel CAUSSE, « La psychanalyse et l’éthique des vérités » — Les jeudi 8 janvier ; 22 janvier ; 5 février ; 19 février ; 5 mars 2015 à 18h15 — Université de Montpellier 3, Site Saint-Charles, salle 214

Jean-Daniel Causse Professeur au département de psychanalyse de l’université de Montpellier
La psychanalyse et l’éthique des vérités
Résumé : Michel Foucault avait relevé dans L’herméneutique du sujet que « Lacan a été le seul, depuis Freud, à vouloir recentrer la question de la psychanalyse sur la question (...)

Document du mercredi 10 décembre 2014
Article mis à jour le 27 février 2015
par  Hélène Cixous , art./M.P.R.

Hélène CIXOUS, « Les irréparables » — Collège International de Philosophie, Université Paris VIII à la Maison Heinrich Heine, Cité internationale universitaire de Paris — 2015, les samedi 10 janvier ; 7 février ; 14 mars ; 11 avril ; 9 mai ; 13 juin

Collège International de Philosophie et Université Paris VIII à la Fondation de l’Allemagne – la maison Heinrich Heine est située dans le parc de la Cité internationale universitaire de Paris.
RER : Cité universitaire HÉLÈNE CIXOUS SÉMINAIRE 2014-2015 Les irréparables Mais qu’est-ce qui est (...)

Document du mardi 9 décembre 2014
Article mis à jour le 27 février 2015
par  Jérôme Lèbre , art./M.P.R.

Jérôme LÈBRE, « Stations — ou comment tenir l’immobilité, L’Absolu même (un aperçu) »

Collège International de Philosophie
Stations — ou comment tenir l’immobilité L’Absolu même (un aperçu)
• http://jeromelebre.fr/presentation-... • http://jeromelebre.fr/stations-semi...
Débats autour d’un livre Débats organisés avec le soutien de la Mairie de Paris et des institutions qui les (...)

Document du samedi 6 décembre 2014
Article mis à jour le 27 février 2015
par  Mario Cifali , art./M.P.R.

Mario CIFALI, « Angoisse, culpabilité, adversité » — 33, rue Peillonnex, 1225 Chêne-Bourg/Genève à 20 h, les 10 décembre 2014 ; 7 janvier, 21 janvier, 11 et 25 mars, 15 et 29 avril, 13 mai 2015

Angoisse, culpabilité, adversité
38e Séminaire du Cercle Freudien, 2014-2015
Dirigé par Mario Cifali
Inscrit au programme de l’Institut des Hautes Études en Psychanalyse
Dès lors que je suis averti de l’existence d’un savoir qui ne se sait pas à la source de tous les symptômes : croyances, rêves, (...)