Mario CIFALI, « Angoisse, culpabilité, adversité » — 33, rue Peillonnex, 1225 Chêne-Bourg/Genève à 20 h, les 10 décembre 2014 ; 7 janvier, 21 janvier, 11 et 25 mars, 15 et 29 avril, 13 mai 2015

Document du samedi 6 décembre 2014
Article mis à jour le 27 février 2015
par  Mario Cifali , art./M.P.R.

Angoisse, culpabilité, adversité

38e Séminaire du Cercle Freudien, 2014-2015

Dirigé par Mario Cifali

Inscrit au programme de l’Institut des Hautes Études en Psychanalyse

Dès lors que je suis averti de l’existence d’un savoir qui ne se sait pas à la source de tous les symptômes : croyances, rêves, actes, manqués ou réussis, ma sensibilité est en alerte, attendu, comme dirait Montaigne, que la parole appartient pour moitié à celui qui l’émet et pour moitié à celui qui l’entend.

Le Séminaire du Cercle Freudien, comme laboratoire d’un questionnement partagé, d’un transfert d’expérience, procède de ce lien.

A cours de ce séminaire, qui reprendra certaines des interrogations esquissées trop à la hâte l’année dernière, nous cernerons mieux ce qu’il convient d’entendre lorsqu’on parle d’angoisse, de culpabilité, d’adversité, de cruauté, de haine irascible, — et ce, en traitant de certaines difficultés psychanalytiques.

Nous ne le savons que trop. Angoisse, culpabilité et adversité, caractérisent les phénomènes de la vie psychique. Freud les a analysés en ayant un point de mire, de façon essentielle et récurrente, le complexe de tous les complexes, le refoulé traumatique propre à la tragédie de l’intime, — ses désirs, ses castrations, ses divisions, etc.

Nous fouillerons en particulier les écrits suivants : Inhibition, symptôme et angoisse, Malaise dans la civilisation (chapitres 6,7 et 9), Moïse et le Monothéisme (deuxième partie), L’Abrégé de psychanalyse (un exemple de travail psychanalytique) — non pour les ânonner mais pour étayer notre propos.

Nous aurons à cœur d’exposer ce que nous entendons par angoisse, culpabilité et adversité punitives, tant à l’enseigne de la psyché individuelle qu’à celle collective. Nous analyserons à nouveau certaines des superstitions des trois Monos ainsi que les politiques funestes d’un modernisme inhumain.

Un mot de Paul Valéry donnera le ton de ce 38e séminaire : « Songez que vous avez des opinions, des convictions, des idées nettes, mais songez à tout ce à quoi vous n’avez jamais songé dans le domaine des choses mêmes auxquelles vous avez le plus réfléchi. Craignez ce à quoi vous auriez pu penser, à quoi vous allez peut-être penser et n’avez jamais pensé, et qui peut illuminer de travers l’idée dont vous êtes captif ».

Le séminaire se tiendra au 33, rue Peillonnex, 1225 Chêne-Bourg/Genève à 20 h aux dates suivantes :

2014

Novembre : le 5 novembre, le 19 novembre

Décembre : le 10 décembre

2015

Janvier : le 7 janvier, le 21 janvier

Mars : le 11 mars, le 25 mars

Avril : le 15 avril, le 29 avril

Mai : le 13 mai, repas du séminaire

Mail : cifali bluewin.ch / Tél. 022 348 05 40
www.scfreudien.com


Publications

Derniers articles publiés

Navigation

Articles de la rubrique